Archives de catégorie : Non classé

Élections Sorbonne Université: résultats!

Les élections des instances de Sorbonne Université ont eu lieu les 14 et 15 novembre 2017 afin de permettre la naissance de cette nouvelle université issue de la fusion entre Paris-Sorbonne (Paris IV) et Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI). Le Collectif doctoral a présenté plusieurs candidats et candidates aux différents conseils.

Comme toujours, la participation des doctorant.e.s a été très faible (autour de 5%). Le Collectif doctoral regrette que les horaires d’ouverture des bureaux de vote ne soient pas adaptés à l’emploi du temps des doctorant.e.s salarié.e.s et étudie des pistes pour permettre une plus large participation: procédure de procuration simplifiée, possibilité de vote en ligne…

Le Collectif remercie les personnes qui se sont déplacées pour lui apporter leurs voix! Voici nos résultats:

Commission Recherche du Conseil Académique:

Le Collectif doctoral a conclu une alliance avec Doc’Up, l’association des doctorant.e.s de Sorbonne Universités. Notre liste commune « Pour la diversité de la recherche » n’avait pas  de concurrente pour le collège U (collège d’usagers réservé aux doctorant.e.s). En revanche, notre candidate au collège D (collège de personnels enseignants-chercheurs) a été devancée par la liste « Réunis pour Sorbonne Université ».

Vos élu.e.s :

Pierre Porcher, doctorant en Histoire

Justine Le Floc’h, doctorante en Littérature française

Jacques Bury, doctorant en Histoire (suppléant)

 

Conseil de la Faculté des Lettres:

Nous étions la seule liste présentée au collège D (collège usager réservé aux doctorants) et avons donc remporté tous les sièges.

Vos élu.e.s:

Bernard Evans, doctorant en Littérature comparée

Pamela Moore, doctorante en Linguistique

Emmanuel Lemée, doctorant en Histoire (suppléant)

Marina Pantina, doctorante en Littérature française (suppléante)

 

Nos élu.e.s illustrent la diversité de la communauté doctorale, à la fois en terme de statut, de domaine de recherche et d’origine. Le Collectif doctoral a à cœur de poursuivre avec eux sa mission d’information et de représentation de tou.te.s les doctorant.e.s!

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions:

collectifdoctoral@gmail.com

Retrouvez tous les résultats sur le site de Sorbonne Université.

 

 

 

 

Sorbonne Actuelle revient pour une deuxième édition!

Vous venez d’entrer dans le monde du doctorat depuis septembre, vous le pratiquez déjà depuis quelques années, ou vous allez bientôt le quitter ? Quelle que soit votre situation, retrouvez le Collectif doctoral pour une deuxième édition de SORBONNE ACTUELLE, Journée Jeunes Chercheur.e.s consacrée à celles et ceux qui préparent une thèse à Paris-Sorbonne, donc à vous ! Ce sera l’occasion de découvrir la richesse des recherches menées dans notre université et d’échanger sur nos questionnements scientifiques, mais aussi de se rencontrer, de partager nos expériences multiples du doctorat, de créer du lien entre nous malgré les murs des bibliothèques et des laboratoires qui nous séparent.

Cette journée aura lieu le 27 janvier 2018. Elle commencera par une matinée de présentations de thèses et se poursuivra l’après-midi avec l’organisation de tables rondes afin de réfléchir ensemble à des questions concernant autant nos recherches que la création de la toute nouvelle Sorbonne Université.

Appel à participation – Speed-thesing pour mieux faire connaissance

L’appel s’adresse à toutes les personnes préparant une thèse à Paris IV- Paris Sorbonne, quelle que soit leur discipline, quel que soit leur nombre d’années d’inscription en thèse.

Les interventions attendues consistent en la présentation de votre sujet de recherche en 10 min. max. pour un public de non-spécialistes.

Envoyez-nous un bref résumé de votre sujet de thèse, accompagné éventuellement de quelques mots-clefs. (300 mots env.)

Pour participer, veuillez remplir ce formulaire : https://framaforms.org/sorbonne-actuelle-2018-1510166326

*Proposition à envoyer avant le 5 décembre*

Pour toute question vous pouvez aussi nous contactez ici : sorbonne.actuelle@gmail.com
Cette journée Jeunes Chercheur.e.s vous est proposée par le Collectif doctoral de Paris-Sorbonne.

Pole scientifique : Justine Le Floc’h (ED3); Raphaelle Jamet (ED4); Solange Arber (ED4) ; Aurore Denmat Leon (ED1) ; Aurelien Gavois (ED1) ; Romain Goudjil (ED1)

Élections Sorbonne Université: comment voter?

Vous comptez bien participer à l’élection des instances de la nouvelle université mais vous êtes un peu perdu.e.s entre les différentes dates, collèges, bureaux de votes? Pas de panique, on vous explique!

  • Personnel ou usager?

Il y a deux grandes catégories de votants: les personnels de l’université et les usagers, c’est-à-dire les étudiant.e.s. Les doctorant.e.s sont inscrits par défaut sur les listes usagers. Néanmoins les doctorant.e.s contractuel.le.s ou ATER ont la possibilité de voter en tant que personnels. Pour cela, il fallait remplir un formulaire jusqu’au 8 novembre. Si vous ne l’avez pas fait, vous êtes inscrit.e.s en tant qu’usager!

  • Collège U ou collège D?

Les sièges dans les différents conseils sont répartis en fonction des collèges électoraux. La Commission Recherche et le Conseil de Faculté ont des sièges réservés aux doctorant.e.s. Voici les différents collèges électoraux dans lesquels sont inscrit.e.s les doctorant.e.s en fonction de l’instance et de leur statut:

Instance: Personnels: Usagers:
Conseil d’Administration B U
Commission Recherche du Conseil Académique D U
Conseil de la Faculté des Lettres B D
  • 14 ou 15 novembre?

Les personnels votent le mardi 14 novembre uniquement, tandis que les étudiant.e.s votent le 14 et le 15 novembre.

  • Sorbonne ou Clignancourt?

Il y a un bureau de vote sur tous les principaux sites de l’université, notamment en Sorbonne, à Clignancourt, Malesherbes et au Celsa.  Voici les adresses : bureaux_de_vote-2.

Attention, vous ne pouvez pas voter où bon vous semble! Pour connaître votre bureau de vote de rattachement, vous devez consulter les listes électorales. Il y a une liste électorale pour les conseils centraux (Conseil d’Administration, Conseil Académique) et une liste électorale pour le Conseil de faculté.

Les listes électorales des usagers se trouvent sur l’ENT étudiant, les listes électorales des personnels se trouvent sur l’ENT personnels: http://ent.paris-sorbonne.fr

  • En personne ou par procuration?

Vous avez jusqu’au 13 novembre pour établir vos procurations. Pour cela, il faut vous rendre dans un des centres de procuration: http://www.paris-sorbonne.fr/article26409?var_mode=calcul

Vérifiez auparavant sur les listes électorales dans quels collèges vous êtes inscrit.e.s! Il faudra remplir une procuration par collège et votre mandataire doit être inscrit dans les mêmes collèges que vous. Vous devrez fournir une pièce d’identité et, le cas échéant, soit le numéro étudiant de votre mandataire (pour les usagers), soit sa date de naissance (pour les personnels).

Tout cela vous paraît bien compliqué? Rappelez-vous qu’il s’agit d’élire vos représentant.e.s pour porter les intérêts des doctorant.e.s dans la nouvelle université fusionnée où beaucoup de choses sont encore dans le flou, c’est donc le moment où jamais de se mobiliser!

 

 

Les élections sont pour bientôt !

Les 14 et 15 novembre prochain auront lieu les élections aux instances de Sorbonne Université, établissement né de la fusion des Universités Paris-Sorbonne et Pierre-et-Marie-Curie. Le Collectif doctoral présente des candidat.e.s à tous les scrutins où existent des collèges électoraux réservés aux doctorant.e.s. Nous sommes également présents sur la liste « Solidaire et Déchaînée » pour le Conseil d’Administration avec Axelle Brémont, doctorante en archéologie.

Notre mot d’ordre: la diversité de la recherche! Cela se traduit notamment par les profils variés des candidat.e.s que nous vous présentons : d’origines diverses, travaillant dans  différentes disciplines, avec ou sans financement, ils et elles sauront représenter l’ensemble de la communauté doctorale.

Votez et faites voter pour vos candidats ! Vous pouvez consulter le bilan de la mandature qui s’achève ici.

Vous ne pouvez pas voter ? Pensez à donner procuration à quelqu’un de confiance (voir sur le site de l’université : pour la commission recherche ; pour le conseil de la faculté des lettres)

 

  • Échelon universitaire: CONSEIL ACADÉMIQUE (COMMISSION RECHERCHE)

La liste « Pour la diversité de la recherche » regroupe des candidat.e.s issues du Collectif doctoral et de Doc’Up, qui se sont alliés pour ce scrutin. La liste est composée à parité d’hommes et de femmes, de littéraires et de scientifiques, de membres du collectif et de Doc’Up. Nos engagements :

  1. Participer au rayonnement de la recherche par la valorisation des thèses
  2. Répondre aux besoins des doctorant.e.s
  3. Respecter la diversité des parcours et des particularités disciplinaires

Document : notre profession de foi : 2017-11 CR-CA Pour la diversité de la recherche BONv2

Nos candidats (par ordre de présentation) : Pierre Porcher (histoire), Marion Millerand (physiopathologie), Pierre-Emmanuel Wulfman (ingénierie), Justine le Floch (littérature française et comparée), Jacques Bury (histoire), Pauline Bardin (physiopathologie), Benjamin Garland (biomédicale), Marjorie Occelli (histoire de l’art).

Nous présentons également une candidate pour le siège du collège D: Solange Arber (études germaniques)

Où voter pour la commission recherche ? Liste des bureaux de vote

Attention : vous ne pouvez pas voter partout, prenez connaissance de votre bureau de vote de rattachement sur les listes électorales.

 

  • Échelon facultaire : CONSEIL DE LA FACULTÉ DES LETTRES

La liste « Collectif doctoral pour la diversité de la recherche » est composée de doctorant.e.s adhérent.e.s de notre association, qui s’engagent dans trois domaines :

  1. Promouvoir une université de service public, où les doctorants sont formés dans un contexte qui tient compte de la diversité des parcours et des des particularités disciplinaires
  2. Améliorer les conditions de travail des doctorant.e.s qui participent à l’enseignement supérieur
  3. Contribuer installer une vie doctorale active au sein de la nouvelle université ;

Document : notre profession de foi : Profession de foi ColDoc

 

Vos candidat.e.s (par ordre de présentation) : Bernard Evans (littérature française et comparée), Pamela Moore (linguistique), Emmanuel Lemée (histoire), Marina Pantina (littérature française et comparée).

 

Où voter pour le conseil de la faculté des lettres ? Liste des bureaux de vote

Attention : vous ne pouvez pas voter partout, prenez connaissance de votre bureau de vote de rattachement sur les listes électorales.

Prendre du recul sur l’organisation institutionnelle de la nouvelle université ? Consultez l’organigramme provisoire établi par le collectif

Le Collectif participe à la Fête de la Science!

C’est un rendez-vous déjà bien installé : tous les ans, la Fête de la Science permet aux doctorant.e.s de présenter la recherche à un vaste public, et notamment à des futures générations de chercheurs et de chercheurses.

Cette année, le Collectif doctoral en sera, nous vous invitons donc à consulter notre programme et à venir nombreux, avec vos enfants, neveux ou nièces!

Rendez-vous les 14 et 15 octobre sur le campus Jussieu!

 

Participe avec nous à la Fête de la Science!

Le week-end des 14 et 15 octobre 2017 aura lieu la 26e édition de la Fête de la Science, festival national organisé sur le campus Jussieu conjointement par l’UPMC et Paris-IV et dont la vocation est de partager avec le grand public les enjeux, méthodes, problématiques et nouveautés de la recherche. Les sciences humaines y sont chaque année peu représentées, et c’est pourquoi les membres du Collectif Doctoral de Paris-Sorbonne ont estimé particulièrement important d’y tenir un stand pour cette édition.

Nous y proposerons des modules d’activité interactifs tout public (notamment orientés vers les enfants), une conférence-débat sur la place des sciences humaines dans une manifestation souvent ‘trustée’ par les sciences dites dures, mais nous souhaitons aussi y ménager de nombreux temps d’intervention dédiés à des doctorants qui souhaiteraient présenter leur sujet de thèse à un public amateur.

Les interventions, d’une dizaine de minutes, devront adopter une forme ludique (voire interactive) de manière à présenter à un public diversifié et non-spécialiste des problématiques et des démarches de recherche (la fête de la Science s’axant plutôt sur ces problématiques) plutôt que des connaissances factuelles sur le sujet. Elles pourront être accompagnées d’un powerpoint, et un poster sera réalisé (avec l’aide graphique du collectif) pour chacune des interventions programmées, afin de décorer le stand. A la suite de l’intervention, un temps d’échange informel sera prévu avec le public (1/2h de présence souhaitée sur le stand). Nous sommes également en contact avec l’administration pour que votre participation donne lieu à une attestation d’initiation à la médiation scientifique de la part de Paris-Sorbonne, pour votre portfolio de thèse.

Vous êtes invité.e.s à envoyer une proposition de communication de 200 mots environ avant le 1er juillet 2017 si l’initiative vous intéresse, à l’adresse suivante : fetescience.collectifdoctoral@gmail.com . Une journée de préparation sera ensuite programmée en septembre prochain (notamment pour mettre en forme les posters) »

Fusion administrative des Écoles Doctorales : une réforme malvenue

Le 27 mars 2017, un projet de réorganisation des services du doctorat, de la recherche et de la valorisation a été présenté lors d’une réunion organisée en urgence par la Présidence (joint).

Ce projet prévoit notamment la fusion administrative (mais non des conseils) des écoles doctorales I, II et VII d’une part, et des ED III et IV d’autre part, constituant pour chaque regroupement un pôle administratif. Seules les ED V et VI conserveraient une autonomie de plein exercice. Qui plus est, la gestion administrative des équipes et laboratoires de recherche serait regroupée au sein d’un unique service de recherche, distincts des ED.

Une telle organisation va à l’encontre des intérêts des doctorant.e.s, qui ne seraient traités que comme des dossiers et non plus comme des personnes. En effet, les doctorant.e.s sont attaché.e.s au lien direct avec les responsables administratifs de leurs ED, qui sont bien souvent d’irremplaçables personnes de référence.

Loin d’offrir une simplification, la réorganisation soumettra les doctorant.e.s à des structures administratives plus opaques et impersonnelles, déconnectées de celles de la recherche. Cela contrarie également les intérêts des chercheurs et des administratifs. Les ED seraient ainsi privées du volet scientifique de leurs missions, alors qu’elles sont le pilier de la recherche à l’Université Paris-Sorbonne et font souvent office de secrétariat pour de nombreux laboratoires.

Le modèle proposé est calqué sur l’organisation administrative de l’Université Paris VI, où les équipes de recherche et les laboratoires disposent de moyens humains et financiers bien plus importants que ceux accordés aux LLSHS. En outre, un alourdissement de la hiérarchie administrative surviendrait, dépossédant les directeur.trice.s des ED de leurs liens privilégiés avec les personnels administratifs.

La contre-proposition (jointe) des gestionnaires des ED I, II, III, IV et VII, ainsi que d’EA et d’UMR veut à la fois garantir l’autonomie administrative et scientifique des ED tout en resserrant les liens avec les EA. Elle vise à éviter la complexification des strates administratives, à maintenir la qualité, l’intérêt du travail et les postes, puis à faciliter la compréhension de l’écosystème administratif pour les doctorant.e.s. et enseignant.e.s. chercheur.e.s. Enfin, les ED deviendraient le pilier de la formation et de la recherche scientifique de la future faculté de LLSHS, si toutefois l’organigramme définitif de la nouvelle université prévoit de les rattacher à cette dernière.

Le Collectif Doctoral de Paris-Sorbonne se déclare solidaire des personnels administratifs des ED et appelle la présidence à accepter la discussion. La présidence enverrait un signal fort aux personnels et ferait preuve d’une transparence bienvenue, ce à quoi elle s’est d’ailleurs engagée dans le cadre des réorganisations liées à la fusion ; enfin, elle entamerait une révolution inédite par la construction collective de l’architecture de la recherche de demain.

Documents joints :

1/ Projet d’organigramme de l’organisation des services de la formation doctorale, du soutien à la recherche et de la valorisation.

2/ Lettre des personnels au vice-président de la commission scientifique de l’université de Paris-Sorbonne.

3/ Analyse du syndicat Sup Autonome FO LSH.

Résultats des élections aux conseils d’ED

Nous vous avons concocté des tableaux récapitulatifs pour connaître les résultats des élections des représentant.e.s des doctorant.e.s en un coup d’oeil!

Résultats élections ED 25-04-2017

Si vous voulez voir les résultats pour votre ED, suivez les liens:

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED1_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED2_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED3_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED4_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED5_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED6_doctorants.pdf

 

 

Sorties culturelles: coup d’envoi le 15 mars!

Le Collectif Doctoral de Paris-Sorbonne propose des visites groupées de monuments et sites culturels à Paris ou en Ile de France (et pourquoi pas plus loin !) une fois par mois, animées par un doctorant spécialiste du sujet. Coup d’envoi le mercredi 15 mars en nocturne dans la collection égyptienne du Louvre !

Découvrons ensemble les collections égyptiennes du Musée du Louvre en visite guidée et à prix réduit. Le mercredi 15 mars, rejoignons-nous à partir de 18h pour profiter du calme et du charme des nocturnes – puis, pour ceux qui le souhaitent, faisons connaissance et bonne chère autour d’une gastronomie égyptienne authentique au Kouchery du Bon Coeur (rue Joseph Dijon, métro Simplon) pour un prix très modique.

Si tu es intéressé.e, n’hésite pas à t’inscrire via ce lien :

https://www.eventbrite.fr/e/billets-visite-groupee-commentee-de-la-collection-egyptienne-du-louvre-32494085685.

Le billet d’entrée pour le Louvre, la visite guidée et le repas sont proposés au tarif de 20 € par personne (boissons non comprises ; 10 € pour le musée seul – prix indicatif, susceptible d’être légèrement modifié selon le nombre de participants). Les +1 non étudiants sont bien entendu les bienvenus ! Et pour qu’un maximum de personnes puisse y participer, pensez à nous prévenir au plus tôt d’une éventuelle annulation afin que la place soit libérée pour quelqu’un d’autre !

Portrait – Salomé Paul

sa1

Présentation

Je m’appelle Salomé Paul, j’ai 26 ans, et je suis doctorante en première année en Littérature comparée, à Paris-Sorbonne et University College Dublin. Ma thèse, Avatars contemporains du tragique grec. Le Mythe dans la dramaturgie de Sartre, d’Anouilh, de Camus, de Paulin, de Kennelly et de Heaney, porte sur la traduction et la réception politique de la tragédie grecque en France et en Irlande. Mon travail est supervisé par MM. Bernard Franco et Eamonn Jordan. Je suis, par conséquent, rattaché à l’École Doctorale III, au laboratoire du CRLC et à la Graduate School of English, Drama and Film Studies.Parallèlement, je suis engagée, depuis sa création, au sein du Collectif Doctoral en tant que vice-présidente du pôle droits et conditions des doctorant.e.s.

Pourquoi la thèse ? Qu’est-ce qui t’y a amené ?

Après deux Masters recherches (l’un en Lettres Classiques, et l’autre en Littérature Comparée) portant sur la réception de l’Antiquité dans la littérature contemporaine, j’avais un sentiment d’inachèvement vis-à-vis de mes recherches. La thèse semblait alors la meilleure solution pour remédier à ce sentiment.La thèse est un travail si vaste qu’il me permet d’aborder tous les sujets qui me tiennent à coeur : la tragédie grecque, les liens entre littérature et philosophie, le théâtre politique, etc. Et c’est dans cette perspective que j’ai construit mon sujet, avec l’aide de mes directeurs de recherche.

As-tu des projets à venir ?

À partir de septembre 2017, je serai à Dublin, donc le temps que je ne consacre pas à mes recherches et au collectif doctoral, je le passe à organiser mon séjour là-bas. Deux auteurs de mon corpus, Tom Paulin et Brendan Kennelly, sont encore en vie, et j’espère pouvoir les rencontrer. J’aimerais également pouvoir faire un séjour à Derry, une petite ville nord irlandaise, qui abrite la compagnie qui a produit trois des pièces de mon corpus. Enfin, je postule actuellement pour être assistante de langue française dans des lycées et universités à Dublin.

Un conseil à donner aux doctorant.e.s et futurs doctorant.e.s ?

N’étant qu’en première année, je ne suis pas sûre d’être la mieux placée. Cependant, fréquenter les membres du collectif doctoral, ainsi que les doctorant.e.s de mon labo, a été très bénéfique. Le doctorat est un cycle assez obscur, et j’ai grâce à elles/eux appris beaucoup de choses, notamment sur tout ce qui a trait à l’administratif. Je crois donc qu’il est important, avant même d’être formellement inscrit en thèse, de rencontrer d’autres doctorant.e.s par le biais des associations.

Qu’attendre de son directeur de thèse ? Qu’attend-il de nous ?

Le/la directeur/trice de thèse assume la responsabilité scientifique des recherches du/de la doctorant.e.

D’après la charte des thèses de Paris-Sorbonne, le/la directeur/trice de recherche s’engage à consacrer à son/sa doctorant.e une « part significative de son temps » et à prévoir avec lui des rencontres fréquentes. Elle a le devoir d’informer le doctorant des aspects positifs de son travail et de prévenir les objections et critiques.

De son côté, le/la doctorant.e s’engage auprès de son/sa directeur/trice à un temps et à un rythme de travail. Il/Elle se doit de lui remettre régulièrement des notes d’étape qui permettent à son/sa directeur/trice de connaître l’avancement de sa thèse. Il/Elle doit faire preuve d’initiative dans ses recherches.

Peut-on changer de sujet ? de titre ? de corpus ?

Le choix d’un sujet de thèse relève entièrement et uniquement de l’axe scientifique d’une thèse : il est donc tout à fait possible de changer de sujet, de titre, de corpus, en cours de thèse, tant que tu as l’accord de ton/ta directeur.trice de recherche, qui doit impérativement être consulté.e avant toute démarche. Il est même normal qu’un sujet change plus ou moins au cours d’une thèse, pour se resserrer sur des problématiques que le travail de recherche aura fait émerger.

NB : évidemment, le nouveau sujet doit recouper les axes de recherche de l’université et de l’École Doctorale, sous peine de te voir refuser une inscription en doctorat. Si tu faisais une thèse sur saint Augustin, ça risque d’être difficile de passer à la physique atomique sans changer de directeur.trice et d’université.

Quand choisir son sujet ?

Dans l’idéal, un sujet de thèse doit se construire progressivement, au fil des semaines, voire des mois, qui précèdent la demande d’un contrat doctoral [lien à venir] ou la première inscription en thèse. Ce sujet se construit en s’appuyant sur des lectures (bibliographie, sources), en discutant avec des collègues, et surtout en discutant avec son/sa futur.e directeur.trice de recherche.

Faut-il un lien avec le Master ?

Pas nécessairement, même si c’est souvent le cas. Tout dépend avant tout de tes intérêts. Reprendre un sujet inscrit dans la continuité de son travail de master 1 et/ou master 2 permet évidemment de bénéficier d’une certaine familiarité avec le contexte, les sources, la bibliographie, qui peut favoriser le travail de recherche, surtout dans les premiers mois de la thèse. Mais, quoi qu’il en soit, la thèse doit être envisagée comme un tout, et jamais comme la prolongation d’un travail commencé en master.