Archives de catégorie : Non classé

Sorbonne Actuelle revient pour une deuxième édition!

Vous venez d’entrer dans le monde du doctorat depuis septembre, vous le pratiquez déjà depuis quelques années, ou vous allez bientôt le quitter ? Quelle que soit votre situation, retrouvez le Collectif doctoral pour une deuxième édition de SORBONNE ACTUELLE, Journée Jeunes Chercheur.e.s consacrée à celles et ceux qui préparent une thèse à Paris-Sorbonne, donc à vous ! Ce sera l’occasion de découvrir la richesse des recherches menées dans notre université et d’échanger sur nos questionnements scientifiques, mais aussi de se rencontrer, de partager nos expériences multiples du doctorat, de créer du lien entre nous malgré les murs des bibliothèques et des laboratoires qui nous séparent.

Cette journée aura lieu le 27 janvier 2018. Elle commencera par une matinée de présentations de thèses et se poursuivra l’après-midi avec l’organisation de tables rondes afin de réfléchir ensemble à des questions concernant autant nos recherches que la création de la toute nouvelle Sorbonne Université.

Appel à participation – Speed-thesing pour mieux faire connaissance

L’appel s’adresse à toutes les personnes préparant une thèse à Paris IV- Paris Sorbonne, quelle que soit leur discipline, quel que soit leur nombre d’années d’inscription en thèse.

Les interventions attendues consistent en la présentation de votre sujet de recherche en 10 min. max. pour un public de non-spécialistes.

Envoyez-nous un bref résumé de votre sujet de thèse, accompagné éventuellement de quelques mots-clefs. (300 mots env.)

Pour participer, veuillez remplir ce formulaire : https://framaforms.org/sorbonne-actuelle-2018-1510166326

*Proposition à envoyer avant le 5 décembre*

Pour toute question vous pouvez aussi nous contactez ici : sorbonne.actuelle@gmail.com
Cette journée Jeunes Chercheur.e.s vous est proposée par le Collectif doctoral de Paris-Sorbonne.

Pole scientifique : Justine Le Floc’h (ED3); Raphaelle Jamet (ED4); Solange Arber (ED4) ; Aurore Denmat Leon (ED1) ; Aurelien Gavois (ED1) ; Romain Goudjil (ED1)

Élections Sorbonne Université: comment voter?

Vous comptez bien participer à l’élection des instances de la nouvelle université mais vous êtes un peu perdu.e.s entre les différentes dates, collèges, bureaux de votes? Pas de panique, on vous explique!

  • Personnel ou usager?

Il y a deux grandes catégories de votants: les personnels de l’université et les usagers, c’est-à-dire les étudiant.e.s. Les doctorant.e.s sont inscrits par défaut sur les listes usagers. Néanmoins les doctorant.e.s contractuel.le.s ou ATER ont la possibilité de voter en tant que personnels. Pour cela, il fallait remplir un formulaire jusqu’au 8 novembre. Si vous ne l’avez pas fait, vous êtes inscrit.e.s en tant qu’usager!

  • Collège U ou collège D?

Les sièges dans les différents conseils sont répartis en fonction des collèges électoraux. La Commission Recherche et le Conseil de Faculté ont des sièges réservés aux doctorant.e.s. Voici les différents collèges électoraux dans lesquels sont inscrit.e.s les doctorant.e.s en fonction de l’instance et de leur statut:

Instance: Personnels: Usagers:
Conseil d’Administration B U
Commission Recherche du Conseil Académique D U
Conseil de la Faculté des Lettres B D
  • 14 ou 15 novembre?

Les personnels votent le mardi 14 novembre uniquement, tandis que les étudiant.e.s votent le 14 et le 15 novembre.

  • Sorbonne ou Clignancourt?

Il y a un bureau de vote sur tous les principaux sites de l’université, notamment en Sorbonne, à Clignancourt, Malesherbes et au Celsa.  Voici les adresses : bureaux_de_vote-2.

Attention, vous ne pouvez pas voter où bon vous semble! Pour connaître votre bureau de vote de rattachement, vous devez consulter les listes électorales. Il y a une liste électorale pour les conseils centraux (Conseil d’Administration, Conseil Académique) et une liste électorale pour le Conseil de faculté.

Les listes électorales des usagers se trouvent sur l’ENT étudiant, les listes électorales des personnels se trouvent sur l’ENT personnels: http://ent.paris-sorbonne.fr

  • En personne ou par procuration?

Vous avez jusqu’au 13 novembre pour établir vos procurations. Pour cela, il faut vous rendre dans un des centres de procuration: http://www.paris-sorbonne.fr/article26409?var_mode=calcul

Vérifiez auparavant sur les listes électorales dans quels collèges vous êtes inscrit.e.s! Il faudra remplir une procuration par collège et votre mandataire doit être inscrit dans les mêmes collèges que vous. Vous devrez fournir une pièce d’identité et, le cas échéant, soit le numéro étudiant de votre mandataire (pour les usagers), soit sa date de naissance (pour les personnels).

Tout cela vous paraît bien compliqué? Rappelez-vous qu’il s’agit d’élire vos représentant.e.s pour porter les intérêts des doctorant.e.s dans la nouvelle université fusionnée où beaucoup de choses sont encore dans le flou, c’est donc le moment où jamais de se mobiliser!

 

 

Résultats des élections aux conseils d’ED

Nous vous avons concocté des tableaux récapitulatifs pour connaître les résultats des élections des représentant.e.s des doctorant.e.s en un coup d’oeil!

Résultats élections ED 25-04-2017

Si vous voulez voir les résultats pour votre ED, suivez les liens:

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED1_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED2_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED3_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED4_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED5_doctorants.pdf

http://entwww.etu.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/PV_resultats_ED6_doctorants.pdf

 

 

Election des représentants des conseils d’ED. Le 25 avril, les doctorant.e.s votent !

Le 25 avril 2017, les doctorant.e.s sont appelés à élire leurs nouveaux représentant.e.s dans les conseils des écoles doctorales. Élu.e.s pour une période de deux ans, ils et elles auront la charge de participer aux débats qui animent notre université.

Le scrutin a lieu de 9h à 17h, dans les secrétariats de vos ED. Il est possible de voter par procuration. Chaque votant peut avoir jusqu’à 2 procurations.

Parmi les enjeux de ces élections, figurent la charte des thèses et la convention pédagogique définissant les conditions de réalisation du doctorat de chacun, ainsi que la composition et le mode de fonctionnement des comités de suivi de thèse. Enfin, une réforme de l’organisation administrative des ED, de la recherche et de la valorisation risque de remettre en question l’autonomie des Écoles Doctorales.

Retrouvez les professions de foi des candidates et des candidats soutenus par le Collectif Doctoral de Paris-Sorbonne ou y comptant des membres (cliquez sur les listes)  :

ED I – Mondes anciens et médiévaux.

Liste Représenter les doctorant.e.s

ED II – Histoire moderne et contemporaine.

Liste Pour un doctorat de Qualité. Doctorants indépendants et Collectif Doctoral de Paris-Sorbonne.

ED III – Littérature française et comparée.

Liste Les représentants des doctorants de l’ED III

ED IV – Civilisations, cultures, littératures et sociétés.

Liste Doctorant.e.s Indépendant.e.s

ED V – Concepts et langages.

Liste présentée par le Collectif Doctoral de Paris-Sorbonne.

Bon vote à toutes et tous,

Le Collectif Doctoral.

 

L’ESR dans la campagne présidentielle 2017

À une semaine du vote, le Collectif Doctoral a préparé un document de synthèse reprenant les engagements des candidat.e.s en ce qui concerne l’Enseignement Supérieur et la Recherche.

Frais d’inscription, budget, postes, réformes institutionnelles… Tout ce qu’il faut savoir pour départager les 11 prétendants.

L’ESR dans la campagne presidentielle

Alors, vous avez fait votre choix ? Nous oui (ou pas ^^)

Sorties culturelles: coup d’envoi le 15 mars!

Le Collectif Doctoral de Paris-Sorbonne propose des visites groupées de monuments et sites culturels à Paris ou en Ile de France (et pourquoi pas plus loin !) une fois par mois, animées par un doctorant spécialiste du sujet. Coup d’envoi le mercredi 15 mars en nocturne dans la collection égyptienne du Louvre !

Découvrons ensemble les collections égyptiennes du Musée du Louvre en visite guidée et à prix réduit. Le mercredi 15 mars, rejoignons-nous à partir de 18h pour profiter du calme et du charme des nocturnes – puis, pour ceux qui le souhaitent, faisons connaissance et bonne chère autour d’une gastronomie égyptienne authentique au Kouchery du Bon Coeur (rue Joseph Dijon, métro Simplon) pour un prix très modique.

Si tu es intéressé.e, n’hésite pas à t’inscrire via ce lien :

https://www.eventbrite.fr/e/billets-visite-groupee-commentee-de-la-collection-egyptienne-du-louvre-32494085685.

Le billet d’entrée pour le Louvre, la visite guidée et le repas sont proposés au tarif de 20 € par personne (boissons non comprises ; 10 € pour le musée seul – prix indicatif, susceptible d’être légèrement modifié selon le nombre de participants). Les +1 non étudiants sont bien entendu les bienvenus ! Et pour qu’un maximum de personnes puisse y participer, pensez à nous prévenir au plus tôt d’une éventuelle annulation afin que la place soit libérée pour quelqu’un d’autre !

Qu’attendre de son directeur de thèse ? Qu’attend-il de nous ?

Le/la directeur/trice de thèse assume la responsabilité scientifique des recherches du/de la doctorant.e.

D’après la charte des thèses de Paris-Sorbonne, le/la directeur/trice de recherche s’engage à consacrer à son/sa doctorant.e une « part significative de son temps » et à prévoir avec lui des rencontres fréquentes. Elle a le devoir d’informer le doctorant des aspects positifs de son travail et de prévenir les objections et critiques.

De son côté, le/la doctorant.e s’engage auprès de son/sa directeur/trice à un temps et à un rythme de travail. Il/Elle se doit de lui remettre régulièrement des notes d’étape qui permettent à son/sa directeur/trice de connaître l’avancement de sa thèse. Il/Elle doit faire preuve d’initiative dans ses recherches.

Peut-on changer de sujet ? de titre ? de corpus ?

Le choix d’un sujet de thèse relève entièrement et uniquement de l’axe scientifique d’une thèse : il est donc tout à fait possible de changer de sujet, de titre, de corpus, en cours de thèse, tant que tu as l’accord de ton/ta directeur.trice de recherche, qui doit impérativement être consulté.e avant toute démarche. Il est même normal qu’un sujet change plus ou moins au cours d’une thèse, pour se resserrer sur des problématiques que le travail de recherche aura fait émerger.

NB : évidemment, le nouveau sujet doit recouper les axes de recherche de l’université et de l’École Doctorale, sous peine de te voir refuser une inscription en doctorat. Si tu faisais une thèse sur saint Augustin, ça risque d’être difficile de passer à la physique atomique sans changer de directeur.trice et d’université.

Quand choisir son sujet ?

Dans l’idéal, un sujet de thèse doit se construire progressivement, au fil des semaines, voire des mois, qui précèdent la demande d’un contrat doctoral [lien à venir] ou la première inscription en thèse. Ce sujet se construit en s’appuyant sur des lectures (bibliographie, sources), en discutant avec des collègues, et surtout en discutant avec son/sa futur.e directeur.trice de recherche.

Faut-il un lien avec le Master ?

Pas nécessairement, même si c’est souvent le cas. Tout dépend avant tout de tes intérêts. Reprendre un sujet inscrit dans la continuité de son travail de master 1 et/ou master 2 permet évidemment de bénéficier d’une certaine familiarité avec le contexte, les sources, la bibliographie, qui peut favoriser le travail de recherche, surtout dans les premiers mois de la thèse. Mais, quoi qu’il en soit, la thèse doit être envisagée comme un tout, et jamais comme la prolongation d’un travail commencé en master.

Rédiger un projet de thèse

Parmi les pièces à fournir pour le dossier, il y a un projet de recherche (5 à 10 pages dactylographiées, Times New Roman 12, interligne simple). Le contenu demandé peut varier selon les écoles doctorales, il est donc impératif de se renseigner auprès d’elles. Il faut généralement présenter :

  • Le cadre géographique et chronologique du sujet
  • Ce qui a été fait dans la discipline : historiographie, état de l’art etc.
  • Le corpus étudié, les sources…
  • Une problématique
  • Une présentation de quelques axes du sujet
  • Une présentation des méthodes envisagées.
  • Parfois, une bibliographie indicative est demandée, mais ce n’est souvent pas obligatoire.

Ces différents points peuvent être traités et abordés très différemment selon les disciplines.

Dans un projet de recherche, les notes de bas de page sont généralement réduites au minimum. Il faut essayer d’être le plus clair possible pour être compris de personnes qui ne sont pas spécialistes du sujet, insister sur les points nouveaux qui seront abordés pendant la thèse, les angles morts des études précédentes… Conseil pratique : ça peut être bien de faire relire son projet par quelqu’un qui n’a rien à voir avec la discipline, pour voir si c’est intéressant et compréhensible.

Les CIFRE

Les Conventions Industrielles de Formation par la Recherche (CIFRE) sont un dispositif créé en 1981 visant à encourager la Recherche et Développement (R&D) dans les entreprises et les organisations par le recrutement de doctorants dans ce cadre.

Il s’agit donc d’associer trois acteurs autour d’un projet de recherche défini : une entreprise, un laboratoire extérieur, et un doctorant. Celui-ci, recruté en CDI ou en CDD, est rémunéré durant trois ans par l’entreprise pour mener à bien la recherche. Un contrat de collaboration de même durée est signé entre les trois parties. Dans le même temps, l’entreprise perçoit une subvention, au nom de l’Etat, de l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie.

Le traitement brut mensuel minimum en 2015 est de 1 957 euros. Le doctorant est considéré comme cherchant à temps plein. Ce temps peut se répartir entre l’entreprise et le laboratoire de rattachement. D’un point de vue pratique, c’est auprès de l’ANRT que les dossiers doivent être déposés, dans un délai maximum de 9 mois après la date d’inscription. Les appels d’offres sont émises tant par les entreprises que par les laboratoires universitaires. Néanmoins, le doctorant peut prendre l’initiative en proposant ses services aux entreprises susceptibles d’être intéressées par son sujet.

D’après les statistiques du Ministère, les deux tiers des CIFRE se font au sein d’une PME de moins de 250 salariés, et 42% dans des TPE de moins de 10 salariés. Les grandes entreprises ne représentent, en 2015 que 13% des conventions.

employeurs_doctorants_cifre_632365-54

source : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid22130/les-cifre.html

Les principaux secteurs recruteur en 2015 sont l’Electronique communication et Informatique (18%), les services R&D et ingénierie (17%), les services tertiaires (11%).

Enfin, parmi les disciplines scientifiques, les sciences de l’Hommes et les Sciences de la Société sont relativement bien placées, aux 3e et 4e places, derrière les Sciences de l’Ingénieur (2e) et les Sciences Techniques de l’Information et des Communications (1ère), mais devant la Chimie/Matériaux.

repartition_dsiciplines_cifre_632371-54

source : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid22130/les-cifre.html

Comptes-rendus de la Commission Recherche du Conseil Académique année 2015-2016

Les élu.e.s doctorant.e.s à la CR ne sont convié.e.s qu’aux réunions pleinières. Certaines questions sont traitées en « formation restreinte », c’est-à-dire à l’exclusion des élus autres que MCF et PU.

Après les élections de 2016, il y a eu deux réunions de la CR avant les vacances. Voici les comptes-rendus dressés par les élu.e.s (NB. ils n’ont aucune valeur juridique).

CR 8 avril 2016

CR-10-juin-2016