Archives de catégorie : Bilans et actions de nos élu·e·s

Le Bilan des elus du collectif doctoral et de doc’up aux conseils centraux de sorbonne universite

 

Etabli le 5 octobre 2021

 

Bilan des élus 2019-2021 


De manière générale, le mandat 2019-2021 des élus a consolidé les échanges avec la gouvernance de Sorbonne Université. Les élu·es du Collectif Doctoral se sont positionnés comme des interlocuteurs raisonnables, à même d’échanger sur les sujets complexes liés aux études doctorales. Il est ressorti des nombreux échanges avec la présidence les points suivants :

  • Les élus du Collectif Doctoral ont débuté leur mandat par un soutien important à la mobilisation contre la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR). En lien avec les mobilisations propres à chaque École Doctorale et les syndicats professionnels, cette mobilisation a entraîné : la tenue de réunions d’informations ainsi que d’Assemblée Générale des doctorant·es, la proposition et mise au vote de motion d’opposition dans les laboratoires, conseils d’ED, conseils facultaires et centraux ; et enfin, une journée de manifestation inter-université.
  • Suivi de la procédure de prolongement des contrats doctoraux dès le mois de juin 2020, avec la rédaction d’un guide pour remplir le questionnaire ayant servi de base pour l’obtention des prolongements de contrats doctoraux.
  • Exonération des droits d’inscription pour les doctorant·es devant soutenir leur thèse avant la fin de l’année universitaire.
  • Versement d’une prime COVID pour les doctorant·es ayant participé au maintien des cours à distance durant la crise sanitaire.
  • Création d’une enquête auprès des doctorant·es sur les conséquences de la crise sanitaire pour leurs études et travail de recherche. Les résultats de l’enquête ont fait l’objet d’une publication sur le site web de l’association et a nourri les échanges auprès des institutions.
  • Obtention de la prolongation des contrats doctoraux se terminant à la rentrée 2021 pour les doctorant·es dont la thèse a été affectée par la crise sanitaire, notamment pour les doctorant·es de la Faculté des Lettres, titulaires de l’enseignement secondaire, qui ont pu obtenir des prolongations d’un an.
  • Vigilance et transmission d’informations sur tous les sujets concernant les doctorant·es, à l’exemple du projet de refonte du Portfolio contre lequel une pétition a été signée par de nombreux doctorant·es.
  • Obtention d’une newsletter émise par Sorbonne Université et destinée uniquement à la communauté doctorante : contenu ciblé et adapté. Conception de cette newsletter en collaboration avec le service communication de Sorbonne Université

 

 

    Bilan des élus 2017-2019

 

  • L’adoption d’une charte des thèses prenant en compte les spécificités des études doctorales dans les divers champs et disciplines portées par les ED au sein du Collège doctoral de Sorbonne Université, notamment en ce qui concerne : la durée des thèses, la souplesse dans l’organisation du calendrier des formations jugées nécessaires, souvent évolutif et donc peu prévisible en humanités…
  • L’association des élu·e·s aux diverses réunions de rentrée organisées pour les doctorant·e·s de première année, afin qu’ils/elles puissent se faire connaître et présenter les actions que mènent les associations dont ils/elles sont membres.
  • Enquête sur le remboursement des frais de mission des doctorants.
  • Opposition à la hausse des frais d’inscription pour les doctorants étrangers.
  • Que les jeunes docteur.e.s puissent bénéficier d’un accès aux bibliothèques et ressources matérielles et électroniques auxquelles ils avaient accès en tant que doctorant·e·s. Nous estimons que l’Université a un devoir moral envers les doctorant·e·s qu’elle forme jusqu’à la stabilisation de leur situation. Les laboratoires ou écoles doctorales pourraient à cette fin délivrer une carte donnant accès aux ressources mentionnées ci-dessus.

Remboursement des frais de mission

Paris, le 5 mars 2019.


Cette action de nos élu·e·s est désormais terminée.


À destination des doctorantes et doctorants de Sorbonne Université,

De nombreux cas de remboursement de frais de mission sont encore en souffrance. Le Collectif Doctoral de Sorbonne Université intervient, sur la demande des collègues qui le souhaitent, auprès du doyen de la Faculté des Lettres, M. Tallon, et du vice-doyen en charge de la recherche, M. Aquien. Ces interventions ont permis de faire avancer plusieurs dossiers et peuvent faciliter les choses en plus des démarches que vous faites auprès du gestionnaire de votre école doctorale.

Nous proposons aux collègues qui subiraient des retards de remboursement d’intervenir individuellement une nouvelle fois auprès de la Faculté. Le cas échéant, remplissez le formulaire ci-joint, qui nous donnera toutes les informations nécessaires à cette fin.

Le Collectif Doctoral de Sorbonne Université

Bilan 2017 de nos élu.e.s !

Paris, le 24 octobre 2017.

Le Collectif doctoral de Paris-Sorbonne est en train de préparer ses listes pour les élections qui auront lieu les 14 et 15 novembre 2017 ! C’est donc un bon moment pour dresser le bilan des deux  années de mandat de nos élu.e.s à la Commission Recherche :

Engagements aux élections générales

Université Paris-Sorbonne

Statut à ce jour
1 Mise en place d’un portail d’aiguillage sur les formations doctorales sur le site de l’université EN COURS. Nous avons rencontré les responsables des composantes (ESPE, SCUIOIP, IFD/DFC) qui organisent les formations doctorales. Le document pouvant être transposé en portail sur le site internet de l’université a été transmis aux services compétents en septembre 2017. Plusieurs élus issus du collectif ont participé aux groupes de travail sur la construction du futur site de la nouvelle université (juillet 2017).
2 Défense d’une indispensable souplesse dans les engagements de formation TENU. Cette conception est partagée par la plupart des enseignants-chercheurs en Humanités avec lesquels cette question a été abordée lors des réunions des écoles doctorales ou lors de discussions plus informelles.
3 S’assurer autant que possible que le nombre de doctorant.e.s maximum qu’un enseignant-chercheur peut encadrer soit précisé TENU. Les ajustements consécutifs à la nouvelle législation encadrant les études doctorales ont fait préciser ce seuil par les écoles doctorales, autour d’une quinzaine de doctorant.e.s, avec une souplesse particulière pour les disciplines rares.
4 Améliorer la promotion des travaux des doctorant.e.s et des thèses soutenues TENU. La branche « vie scientifique » du collectif a organisé plusieurs événements importants à cette fin : la journée d’étude Sorbonne Actuelle avec speed-thesing et groupes de réflexions (janvier 2017) et la participation à la Fête de la Science sur le thème « les Humanités à cœur ouvert » (septembre 2017).

Sorbonne Actuelle : un compte-rendu !

5 Prise en compte des situations spécifiques à chaque doctorant.e pour la durée des études doctorales TENU. La plus grande partie du guide du doctorant version 2016 a été mise en ligne sur le site du collectif : doctoratp4.hypotheses.org. Les contributeurs.trices sont toutes et tous des doctorant.e.s qui partagent leurs connaissances et leurs expériences au service du collectif.
6 Assurer la mise à jour du guide du doctorat de 2009
7 Améliorer la communication entre les élus du Conseil académique et les élus aux conseils des Écoles doctorales TENU. La consultation de tous les doctorants a eu lieu au cours de l’année 2016-2017. Le collectif doctoral de Paris-Sorbonne dispose d’élu.e.s membres ou sympathisant.e.s dans les conseils de toutes les écoles doctorales de Paris-Sorbonne.
8 Organiser une consultation de tous les doctorants de Paris-Sorbonne pour identifier nos priorités
9 Rester vigilants quant aux conséquences du projet de fusion entre Paris IV et Paris VI. TENU. Le collectif avait pris position contre la fusion, craignant que les lettres, langues, sciences humaines et sociales ne soient marginalisées au sein de la nouvelle université. Nous avons exprimé nos positions en séance à plusieurs reprises. Maintenant que la fusion a été décidée par la majorité, il nous faut contribuer à ce qu’elle se fasse d’une manière profitable pour la recherche en général, nos disciplines et les doctorant.e.s en humanités en particuliers.

Nous sommes très fiers du travail accompli et nous entendons bien poursuivre sur cette voie !

Prochainement : notre nouvelle profession de foi, nos listes pour la Commission Recherche et le Conseil de Faculté, notre soirée de campagne !

Le Collectif Doctoral